Projets de collaboration

Aujourd’hui Dantza Hirian est une référence du panorama culturel européen. Au-delà d’un festival, cette plate-forme pour la danse contemporaine est considérée comme un point de rencontre artistique et de communication transfrontalière et ce, grâce à son activité croissante et ses projets internationaux associés, comme ceux menés avec différents festivals européens (Italie, Belgique, Angleterre) et également latino-américains (Argentine, Chili, Mexique) en particulier le projet Mex in Dance qui a essentiellement eu lieu à Mexico, prenant le métro pour scène.

Dantza Hirian est associé au Réseau Acieloabierto. Ce réseau trouve son origine dans les axes de collaboration qu’ont engagés pendant des années nombre de nos festivals qui le composent aujourd’hui. Intégrés à cette structure, nos festivals peuvent travailler de manière plus approfondie dans notre engagement pour la danse contemporaine, pour la consolidation des compagnies et festivals, mais aussi et surtout pour l’idée que les œuvres des danseurs et chorégraphes se rapprochent des citoyens.

Projects Dantza Hirian

<strong>Nexos, un nouveau projet</strong>
Nexos, un nouveau projet
Nexos est né en 2014 dans le prolongement de Dantza Hirian. Créer des liens de collaboration avec d’autres villes et espaces frontaliers a été l’idée maîtresse de ce projet. En 2017, lors de sa 4e édition, Nexos s’est frayé un chemin en solitaire comme festival indépendant en s’installant à Barbate (Cadix) grâce à l’intérêt qu’il a suscité auprès des habitants et au soutien de la Municipalité.

+ information

<b>RÉSEAU ACIELOABIERTO</b>
RÉSEAU ACIELOABIERTO
Dantza Hirian est associé au Réseau Acieloabierto depuis ses débuts en 2013. Dantza Hirian est associé au Réseau Acieloabierto. Ce réseau trouve son origine dans les axes de collaboration qu’ont engagés pendant des années nombre de nos festivals qui le composent aujourd’hui. Intégrés à cette structure, nos festivals peuvent travailler de manière plus approfondie dans notre engagement pour la danse contemporaine, pour la consolidation des compagnies et festivals, mais aussi et surtout pour l’idée que les œuvres des danseurs et chorégraphes se rapprochent des citoyens.

+ information

<b>MEX IN DANCE</b>
MEX IN DANCE
MEX IN DANCE est un projet de collaboration que Dantza Hirian a développé en 2012, aux côtés de quatre festivals européens et d’un festival mexicain (tous membres du réseau CQD – Ciudades Que Danzan / Les Villes Qui Dansent). Ses objectifs étaient les suivants : promouvoir l’échange et la coopération culturelle en rapprochant l’art contemporain des citoyens mexicains et européens à travers l’exploration de l’interrelation entre la danse, l’espace public et le public, en utilisant la danse comme outil de cohésion et d’inclusion sociale.

+ information

<b>Projet</b><b> A+B+C+E</b>
Projet A+B+C+E
A+B+C+E est un projet que Dantza Hirian a développé en 2011, aux côtés de plusieurs autres festivals du Réseau international CQD – Ciudades Que Danzan / Les Villes Qui Dansent. L’objectif de ce projet était d’échanger les expériences et connaissances entre compagnies latino-américaines et européennes, mais aussi de resserrer les liens entre festivals utilisant l’espace public comme conteneur artistique et espace de création.

+ information

<strong>LCM Least Common Multiple</strong>
LCM Least Common Multiple
Least Common Multiple est un projet de collaboration européenne que Dantza Hirian a développé en 2011. LCM a étudié la relation entre la danse, l’espace public et la communauté dans huit villes du réseau international CQD – Ciudades Que Danzan / Les Villes Qui Dansent de six pays différents (France, Italie, Espagne, Belgique, Pays de Galles et Suède).

+ information

<strong>2011, année des Pyrénées </strong>
2011, année des Pyrénées
Dantza Hirian participe à « 2011, année des Pyrénées » un projet de communication transfrontalier pour mettre en valeur le territoire pyrénéen.

+ information