Dantza Hirian poursuit son aventure dans l’Eurocité Basque Bayonne-San Sebastián, transformant ses places et ses rues en scènes pour la danse contemporaine. Un festival itinérant qui explore et approche le citoyen de cet art comme outil de cohésion sociale, en créant un lieu de rencontre et un espace commun transfrontalier.

Du 22 au 30 septembre, lors de sa 12e édition, Dantza Hirian habite 8 localités. Sa programmation qui est pensée pour tous les publics et continue de miser sur les dernières tendances d’artistes émergents et consacrés de la danse contemporaine. 13 compagnies (dont 8 sont de chorégraphes basques), occuperont 18 espaces publics.

Les collaborations et synergies se poursuivent avec le Réseau de Festivals au sein d’Espaces non Conventionnels « Acieloabierto » qui, à travers son circuit, présente pour cette édition les compagnies : Elías Aguirre (Madrid), Montón de Paja y Trigo (Barcelone), Jaiotz Osa (Donostia), Proyecto Larrua (Vitoria-Gasteiz), Iker Karrera (Madrid) et Lucia Marote (Madrid).

Dans le cadre d’Aterpean, un programme d’artistes en résidence créé par le festival et qui soutient la création dans des espaces urbains, seront représentées pour la première fois les œuvres : « Danzas del Sur de Europa » de Jesús Rubio (Madrid) et « One Way Ticket » de Kanpai / Natalia de Miguel et Jorge Jauregui (Bilbao).

Nous continuons à soutenir des compagnies d’Aquitaine et du Pays Basque articulées autour du programme IBILI, un nouvel élan pour la danse avec la programmation de compagnies de notre territoire: Dantzaz (Errenteria), Eva Guerrero (Vitoria-Gasteiz), Jaoitz Osa (Donostia), Proyecto Larrua (Vitoria-Gasteiz), Iker Karrera (Hondarribia/Madrid), Kanpai (Bilbao), Amaia Elizaran (Donostia) et Ertza (Donostia).

 À noter une nouvelle collaboration avec ATALAK 2.0, une initiative de Dantzaz lancée par Donostia Kultura en 2013, qui propose à des chorégraphes du Pays Basque un espace de recherche avec 12 danseurs au travers de résidences. En outre, les projets créés connaissent une diffusion dans un réseau organisé par Donostia Kultura, Tabakalera, Dantzagunea, le CCN Malandain-Biarritz, Azkuna Zentroa (Bilbao) et Regards Croisés. Un réseau auquel Dantza Hirian se joint pour la première fois dans cette édition, en présentant : « Acorde bajo continuo » de Marta Coronado et « El último aliento » de Vicky P. Miranda. Une initiative par laquelle Dantzaz, dont le siège est situé à Rentería, consolide et renforce son engagement pour un Centre de Création Chorégraphique.

La programmation sera complétée par des activités parallèles : le programme pour établissements scolaires, les master class et les ateliers.

Reconnu dans le panorama culturel européen, Dantza Hirian est plus qu’un festival de danse. C’est une plateforme pour la Danse Contemporaine dans le cadre de l’Eurocité Basque Bayonne-San Sebastián.